EN FR
Retour

Les contribuables paient *encore* la facture pour alimenter le compte Instagram de Catherine McKenna

Auteur: James Wood 28/07/2020

Les contribuables canadiens ont encore payé pour des photos de la Ministre de l’Infrastructure Catherine McKenna, tandis qu’elle visitait les Nations Unies.

« Des fois, voir agir ce gouvernement ressemble à un mauvais film avec des suites encore plus mauvaises – on dirait qu’ils n’apprennent jamais, » a dit Aaron Wudrick, Directeur fédéral de la Fédération canadienne des contribuables.

McKenna a déjà fait face à des critiques quant à ses dépenses photo au cours des dernières années. Suite à des articles de journaux de 2016 dévoilant que plus de 17 000$ avaient été dépensés afin de photographier la ministre et son équipe en moins de 10 mois, la pratique avait été mise « sous revue. »

À l’époque, le Premier ministre Justin Trudeau l’avait décrit comme n’étant « probablement pas le meilleur usage de fonds publics. »

Les coûts des plus récentes photos ont été enfouis dans une série de contrats rendus publics par Affaires mondiales Canada et montrent qu’un montant d’argent a été alloué pour trois jours de travail entre la fin janvier et la fin mars 2019 afin de couvrir trois événements distincts.

Seuls deux événements sont décrits dans les documents publiés, l’un d’entre eux étant une visite effectuée par McKenna en lien avec son ancien poste de Ministre de l’Environnement et du Changement climatique. Le 25 janvier 2019, McKenna a livré un discours devant le Conseil de sécurité de l’ONU afin de traiter des dangers des changements climatiques.

Bien que le coût total du contrat photo soit chiffré à 5 346$, les coûts associés aux photos de la ministre spécifiquement ne sont pas détaillés. Les photos ont été publiées sur le compte Instagram de Catherine McKenna.

Une série de sept photos publiées la même journée montrent la ministre utilisant son ordinateur portatif dans une voiture, marchant dans l’édifice des Nations Unies à New York, rencontrant des diplomates, discourant devant le conseil et marchant dans un corridor.

Les photos sont légendées comme étant « un jour dans la vie, » depuis l’événement.

« Les contribuables ne devraient pas avoir à payer des photographes pour prendre des photos de ministres travaillant sur un ordinateur portable ou marchant dans un corridor, » a dit Wudrick.

La Fédération canadienne des contribuables a contacté Affaires mondiales afin de commenter sur les photos. Au moment de publier, le ministère n’avait pas répondu.