EN FR

Baseball : Bronfman demande l’équivalent des impôts de 54 000 Québécois en subvention

Auteur: Renaud Brossard 2021/12/14

MONTRÉAL, QC – La subvention demandée par le groupe du milliardaire Stephen Bronfman pour son projet d’équipe de baseball à temps partiel équivaudrait aux impôts de 54 000 contribuables québécois, selon les calculs de la Fédération canadienne des contribuables.

« On a de la misère à croire que le projet de stade d’un milliardaire soit le meilleur endroit où dépenser l’argent des impôts de 54 000 Québécois et Québécoises, » a dit le Directeur Québec de la FCC, Renaud Brossard. « Surtout lorsque l’on considère l’état du système de santé et le fait que les Québécois sont encore les plus taxés du continent. »

Le groupe mené par Bronfman demande une subvention pouvant aller jusqu’à 300 millions de dollars au gouvernement du Québec. Leur projet consiste à la construction d’un nouveau stade de baseball à Montréal et à attirer les Rays de Tampa Bay à y jouer la moitié de leur saison.

Le gouvernement du Québec s’attend à obtenir une moyenne de 5 600$ d’impôt sur le revenu de chaque contribuable cette année.

Une revue de la littérature économique établi qu’il n’existe « aucune preuve substantielle » que ces subventions mènent à des gains économiques.

Lorsque sondés, 83 pour cent des économistes croient que les subventions à la construction de stades sont une mauvaise affaire pour les contribuables.

« Des décennies de recherche en économie nous montre que les contribuables perdent systématiquement lorsque leurs gouvernements subventionnent la construction de stades, » a dit Brossard. « Il est évident que le gouvernement doit rejeter cette demande et on ne comprend pas pourquoi ça lui prend autant de temps pour le faire. »