EN FR

Excel et un logiciel des années 90 n’est pas assez pour s’occuper du budget de la ville de Montréal

Auteur: Renaud Brossard 2021/06/16

MONTRÉAL, QC : La Fédération canadienne des contribuables appuie les recommandations de la Vérificatrice générale de la ville de Montréal pour changer les outils budgétaires de la ville.

« Excel est le bon outil pour gérer le budget d’un souper spaghetti, pas pour gérer les 655 millions de dollars du budget de rémunération du service de police, » a dit le directeur Québec de la FCC, Renaud Brossard. « Montréal doit avoir les bons outils pour gérer les milliards de dollars que les contribuables municipaux lui confient. »

Selon la Vérificatrice générale Michèle Galipeau, la préparation du budget de 6,17 milliards de dollars de la ville « repose en grande partie sur une multitude de fichiers Excel et d’applications désuètes qui ne sont plus supportées par les fournisseurs. »

Le principal outil budgétaire de la ville, une application nommée Système budgétaire automatisé, date de 1993, avant les fusions municipales. Comme il n’existe aucune passerelle entre les fichiers excel utilisés et l’application SBA, les employés de la ville doivent y entrer les données manuellement, ce qui prend du temps et augmente les risques d’erreur.

Cela a un impact sur l’habileté de la ville à faire un suivi de ses dépenses, tel que le note la vérificatrice générale, puisqu’il n’y a aucun moyen de concilier la rémunération entre le logiciel de planification budgétaire et le logiciel de gestion des ressources humaines de la ville sans faire un « effort considérable. »

Dès 2009, un rapport produit pour la ville avertissait l’administration de l’urgence de changer le système de planification budgétaire. Le projet a été reporté par deux fois. La ville prévoit débuter un projet de changement de système en 2024.

« Il est temps que la ville de Montréal fasse son entrée au 21e siècle, » a dit Brossard. « Les contribuables ne devraient pas avoir à attendre jusqu’en 2024 pour que la ville se dote des bons outils pour gérer l’argent de leurs taxes. »