EN FR
Retour

Le budget du Québec soutient la reprise en évitant les hausses de taxes et d’impôts

Auteur: Renaud Brossard 19/06/2020
  • Le déficit du Québec se chiffrerait autour de 15 milliards de dollars en 2020-21;
  • Le Ministre des Finances prévoit un retour à l’équilibre budgétaire d’ici 2024-25.

 

 

MONTRÉAL, QC : La Fédération canadienne des contribuables soutient le plan du gouvernement du Québec afin d’éviter des hausses de taxes alors que la relance économique débute. Le gouvernement du Québec a déposé sa mise à jour budgétaire un peu plus tôt aujourd’hui.

« Nous sommes heureux de voir que le gouvernement garde sa promesse de ne pas toucher aux taxes et impôts, » a dit Renaud Brossard, le Directeur Québec de la FCC. « L’économie québécoise est passée au travers de l’un des pires ralentissements de son histoire, et il est clair que personne n’a l’argent pour payer plus de taxes. »

En conférence de presse, le Ministre des Finances Éric Girard a réitéré son engagement à ne pas augmenter le fardeau fiscal des particuliers et des entreprises tant pour cette année que pour les années à venir.

« Le déficit nous préoccupe, et il est clair que c’est une préoccupation que partage le ministre des Finances, » a dit M. Brossard. « Nous saluons le plan ambitieux établi par le ministre pour renouer rapidement avec l’équilibre budgétaire et arrêter d’endetter les jeunes Québécois et Québécoises. »

Selon les prévisions du Ministère des Finances, le déficit se chiffrera à 14,94 milliards de dollars en 2020-21, incluant un versement de 2,567 milliards de dollars au Fonds des générations.