EN FR
Retour

Le Ministère des Transports a payé 30 000$ pour lobbyer le ministère des Transports pour de nouvelles et plus lourdes taxes

Auteur: Renaud Brossard 24/09/2020

MONTRÉAL, QC : Les contribuables québécois et montréalais ont versé 70 000$ à l’Alliance TRANSIT pour la préparation d’un rapport recommandant des hausses de taxes, selon des documents obtenus par la Fédération canadienne des contribuables.

« Il y a quelque chose d’indécent au fait d’utiliser l’argent des contribuables pour faire du lobby pour de nouvelles et plus lourdes taxes, » a dit le Directeur Québec de la FCC, Renaud Brossard. « La prochaine fois qu’Alliance TRANSIT écris un rapport, elle est mieux de compter sur le soutien financier des soi-disant 50 groupes qui la supportent. »

Selon les documents obtenus par la FCC grâce à la Loi sur l’accès aux documents, l’Agence régionale de transport métropolitain et la Communauté métropolitaine de Montréal ont versé 20 000$ chacune pour la réalisation de l’étude de l’Alliance TRANSIT.

Toujours selon les documents obtenus par la FCC, le ministère des Transports a approuvé une dépense de 30 000$ pour la préparation dudit rapport le 30 novembre 2017. Le montage financier d’Alliance TRANSIT indique que l’ensemble des coûts de recherche, de production et de diffusion du rapport sont assumés par des organismes gouvernementaux, sans soutien financier des « plus de 50 groupes » qu’elle représente.

Dans son rapport produit aux frais des contribuables, l’Alliance TRANSIT propose une augmentation des taxes sur l’essence de 13,8 sous dans le Grand Montréal et de 16,8 sous dans le reste du Québec, représentant des hausses de 42,8 pour cent et 57,7 pour cent, respectivement.

Pour le Grand Montréal, l’Alliance TRANSIT propose d’instaurer une taxe kilométrique chiffrée à 15 sous du kilomètre, s’ajoutant à sa taxe sur l’essence bonifiée.

Selon les chiffres de la FCC, les Montréalais et les Québécois en général paient respectivement les deuxième et troisième taxes sur l’essence les plus élevées, tout juste derrière les Vancouverois.

 « La dernière chose dont nous avons besoin est une plus grosse facture de taxes et on espère que le ministre des Transports François Bonnardel le comprend. » a dit Brossard.

Le ministère des Transports est supposé présenter les recommandations du Chantier sur le financement de la mobilité, étudiant les questions de taxes sur l’essence et de taxe kilométrique, un peu plus tard cet automne.