EN FR

Le Québec, prochaine cible de la taxe carbone de Trudeau

Auteur: Nicolas Gagnon 2023/07/05

MONTRÉAL, QC :La Fédération canadienne des contribuables prévient les Québécois que le gouvernement Trudeau pourrait forcer le Québec à augmenter sa taxe sur le carbone maintenant que toutes les autres provinces sont soumises aux standards fédéraux.

« Le Premier ministre Justin Trudeau a récemment imposé une hausse de la tarification sur le carbone à toutes les provinces canadiennes et les contribuables québécois ont toutes les raisons d’être inquiets que ces hausses puissent survenir bientôt au Québec », a déclaré Nicolas Gagnon, directeur Québec pour la FCC. «Les élus de l’Assemblée nationale doivent défendre l’autonomie du Québec et s’assurer que cette ingérence d’Ottawa n’ait pas lieu.»

Depuis le 1er juillet, la Colombie-Britannique, l’Alberta, la Saskatchewan, le Manitoba, l’Ontario, le Nouveau-Brunswick, la Nouvelle-Écosse, l’Île-du-Prince-Édouard, Terre-Neuve-et-Labrador, les Territoires du Nord-Ouest, le Yukon et le Nunavut sont tous tenus par le gouvernement fédéral d’imposer une taxe sur le carbone de 14 cents par litre de gaz.

«Le gouvernement fédéral s’est engagé à veiller à ce que la tarification du carbone soit mise en place partout au Canada à un niveau de rigueur similaire», selon le ministère fédéral de l’Environnement et du Changement climatique. 

Toutefois, selon le Globe and Mail, «le coût du carbone au Québec est beaucoup plus bas que dans le cadre du programme de compensation fédéral».

Le système de plafonnement et d’échange de carbone instauré au Québec coûte aux automobilistes près de dix cents par litre d’essence. Selon La Presse, le prix de la tonne de carbone au Québec pourrait coûter près de 23 cents par litre d’essence d’ici 2030.

Le gouvernement fédéral demande à toutes les autres provinces d’augmenter leur taxe sur le carbone à 14 cents par litre d’essence l’année prochaine et à 37 cents par litre d’essence d’ici 2030.

La Nouvelle-Écosse disposait jusqu’à tout récemment d’un mécanisme de tarification du carbone similaire à celui du Québec. La Nouvelle-Écosse a réduit ses émissions de 36 % depuis 2005. Cela n’a pas empêché Ottawa de lui imposer ses standards depuis le 1er juillet dernier.

«Au lieu de respecter l’autonomie des provinces, Trudeau impose sa taxe carbone fédérale à toutes les provinces, quitte à augmenter le coût de la vie des familles. Les Québécois ont toutes les raisons d’être inquiet d’être les prochains sur la liste du gouvernement Trudeau», a déclaré M. Gagnon. «Trudeau n’a aucune raison d’augmenter le prix que les Québécois paient à la pompe avec sa taxe carbone fédérale.»

 

-    30     -


A Note for our Readers:

Is Canada Off Track?

Canada has problems. You see them at gas station. You see them at the grocery store. You see them on your taxes.

Is anyone listening to you to find out where you think Canada’s off track and what you think we could do to make things better?

You can tell us what you think by filling out the survey


A Note for our Readers:


Join now to get the theTaxpayer newsletter

You deserve to know the real story about what happens to your tax dollars. We expose funny and infuriating stories about governments wasting money on stupid things. And we hold politicians accountable because taxpayers deserve transparency.

Looks good!
Please enter a valid email address

We take data security and privacy seriously. Your information will be kept safe.

<