EN FR

Montréal n’a pas les moyens de se payer un parc à un milliard de dollars

Auteur: Renaud Brossard 2021/04/16

MONTRÉAL, QC – La Fédération canadienne des contribuables critique l’administration Plante-Dorais pour avoir lancé un projet de parc à un milliard de dollars quelques semaines après s’être plainte de manquer d’argent.

« D’un côté, Montréal nous dit qu’elle est dans le trou, d’un autre, elle nous présente un projet de parc à un milliard de dollars, » a dit le Directeur Québec de la FCC, Renaud Brossard. « Montréal n’est pas dans une posture financière lui permettant de proposer des projets pharaoniques. »

Selon la Ville de Montréal, il y a un trou près de 300 millions de dollars par an dans le budget de la Ville jusqu’en 2024.

La ville de Montréal estime que le projet de rénovation du parc Jean-Drapeau coûtera un milliard de dollars aux contribuables. Les contribuables municipaux essuieraient le tiers de la facture.

Selon les estimations de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, une perte de 30 pour cent de la valeur des immeubles du centre-ville se traduirait en un manque à gagner de 131 millions de dollars pour la ville.

Selon les plus récentes données de l’Institut du développement urbain, le taux d’inoccupation des tours à bureau du centre-ville a continué d’augmenter au quatrième trimestre de 2020 pour s’établir à 12,4 pour cent.

« Montréal lutte encore pour que les gens reviennent au centre-ville, sans quoi ses revenus fiscaux risquent de chuter drastiquement, » a dit Brossard. « Il est irresponsable pour la ville de se lancer dans un projet aussi coûteux sans avoir une meilleure idée de ce à quoi ressemblera sa situation financière dans les années à venir. »